Contact
 

Avant-propos

La reliure, une histoire de famille…

 

André Vercey, mon père, après des études de beaux-arts à Dijon, a repris en 1966 un atelier de reliure, où j’ai eu la chance de grandir, moi sa fille, Véronique Drigny, dans une atmosphère de vieux livres, parmi les odeurs de cuir et de colle. À 22 ans j’ai tout naturellement choisi de  vivre cette passion en devenant relieur et en reprenant en 1994 la gérance de l’atelier.